About

Né à Paris en 1962, le chef d’orchestre Marc Piollet a étudié à la Hochschule der Künste de Berlin et a suivi des masterclasses avec John Eliot Gardiner, Michael Gielen et Kurt Masur. En 1995, il a été lauréat du Dirigenten-Forum du Deutscher Musikrat. Après avoir été premier Kapellmeister au Philharmonisches Staatsorchester Halle et au Staatstheater Kassel, il a été directeur musical du Volksoper de Vienne de 2003 à 2005. De 2004 à 2012, il a été directeur musical du Hessisches Staatstheater Wiesbaden, où il a dirigé l’intégrale du Ring de Wagner et de nombreuses nouvelles productions, entre autres : Idomeneo, Fidelio, la Damnation de Faust, Don Carlo, Elektra et Lulu.

Au cours de la saison 2020/2021, de nouvelles productions de Werther emmèneront Marc Piollet au Staatstheater Stuttgart et à l’Opéra d’État hongrois à Budapest; il fera également ses débuts à l’Opéra israélien de Tel Aviv avec Aida; un autre point fort sera la nouvelle production de Tristan und Isolde au Teatro Petruzzelli de Bari. Il se produira en concert avec l’Orchestre du Komische Oper Berlin, l’Orchestre philharmonique du Qatar et l’Orchestre symphonique d’Aix-la-Chapelle.

Au cours des dernières saisons, Marc Piollet a également travaillé avec de grandes maisons d’opéra, notamment le Théâtre royal de Copenhague (La Bohème avec Anna Netrebko dans le rôle de Mimi), l’Opéra d’État de Bavière dans  le cadre du Festival d’opéra de Munich (Les Contes d’Hoffmann), l’Opéra national de Paris (Il barbiere di Siviglia, Les Contes d’Hoffmann avec Rolando Villazón dans le rôle titre), le Staatstheater de  Stuttgart (Jenůfa, Bluebeard’s Castle/Erwartung), le Teatro Colón de Buenos Aires (Carmen et Don Giovanni), l’Opéra d’État de Vienne (Il barbiere di Siviglia) ainsi que le Gran Teatre del Liceu de Barcelone (La Bohème et Carmen dans la mise en scène de Calixto Bieito). Il a fait ses débuts très remarqués à l’opéra aux USA en 2014 à l’Opéra de Cincinnati, toujours avec Carmen, et y fut réinvité pour Le Nozze di Figaro en 2019.

Ces dernières années, il a établi une etroite collaboration avec le Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf (diverses nouvelles productions, dont la plus récente est Petruschka/L’enfant et les sortilèges) et le Teatro Real de Madrid. En 2012, il y a fait une apparition avec C(h)oeurs, une production du chorégraphe belge Alain Platel sur des musiques de Giuseppe Verdi et Richard Wagner, qui a été accueillie avec enthousiasme par le public et la presse. Deux nouvelles productions ont suivi: lors des répétitions de L’elisir d’amore (2013/14), Gérard Mortier lui a demandé de diriger la mise en scène spectaculaire de Peter Sellars de Tristan und Isolde.

Outre son travail très réussi de chef d’orchestre d’opéra, Marc Piollet est également très demandé pour le répertoire symphonique, se produisant avec des orchestres renommés dans le monde entier, notamment l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre philharmonique de Munich, l’Orchestre philharmonique de Stuttgart, l’Orchestre symphonique de Bâle, l’Orchestre symphonique de Berne, l’Orchestre symphonique d’Atlanta, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre philharmonique de Chine et l’Orchestre symphonique de Tokyo.

Il a dirigé un programme entièrement consacré à Beethoven au Festspielhaus de Baden-Baden avec Lang Lang et l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg. Avec Piotr Beczała, il donne régulièrement des galas d’opéra, le prochain étant prévu pour avril 2021 à Moscou.

Depuis de nombreuses années, il entretient une étroite collaboration artistique avec Annette Dasch: un enregistrement d’airs de Mozart avec l’Akademie für Alte Musik Berlin est sorti chez Sony. Il convient également de noter les tournées avec l’Orchestre de la radio de Munich et leur production conjointe Die Gretchenfrage qui est sortie en septembre 2014 en DVD et Blu-ray chez EuroArts.

Passionné par le soutien aux jeunes musiciens d’orchestre, Marc Piollet dirige régulièrement des projets avec la Junge Sinfonie Berlin, qu’il a fondée alors qu’il était encore étudiant. Pendant son mandat de directeur musical à Wiesbaden, il a activement soutenu la création de l’Académie d’orchestre du Hessische Staatsorchester Wiesbaden. Depuis l’automne 2016, il est professeur de direction d’orchestre à l’Université de musique et des arts du spectacle de Graz.

Saison 2020/2021
Vous pouvez télécharger cette biographie sous forme de document pdf à l’adresse suivante »Download«.
Veuillez n’utiliser que cette biographie et détruire les documents plus anciens.